10. LES VIOLONS DE SASHA

Le premier violon prestigieux de Sasha était un Stradivarius de 1702, qui avait appartenu au violoniste Adolf Brodsky (1851-1929) créateur à Vienne en 1881 du concerto pour violon de Tchaïkowski. Acheté en 1947, ce violon fut revendu par Sasha en 1956 à son ami Isidore   Cohen (membre du Schneider Quartet, du Beaux Arts Trio, du Quatuor Julliard et administrateur du New York String Orchestra, disparu en juin 2005). Entre temps, en 1950, Sasha avait acquis un Guarnerius, légué après lui à sa fondation. Nous ne possédons pour l’instant aucune information authentifiée sur le « pedigree » de ce violon.
Aux concerts de la Bibliothèque du Congrés, les membres du Quatuor de Budapest étaient tenus, par contrat, d’utiliser les Stradivarius de la collection Gertrude Clark Whittall : Castelbarco(1699), Ward(1700) et Betts(1704), violons, Cassavetti (1727),alto, et Castelbarco (1697), violoncelle, ainsi que les archets de François Tourte.

Toutefois, entre 1955 et 1962, Sasha aurait réusi à jouer le Guarnerius (1733) de Fritz Kreisler, offert par celui-ci à la Fondation, qu'il préférait. On ne saura sans doute jamais par quelle complicité amicale Sasha était parvenu à contourner le règlement, mais il est certain que seul un responsable haut placé pouvait permettre un tel échange d'instrument!


Sasha et Fritz Kreisler