5. MARLBORO (1955/1977)

L'Ecole de Musique de Marlboro, dans le Vermont a été fondée en 1951 par Adolf et Hermann Busch, Rudolf Serkin (gendre d'Adolf Busch), Marcel Moyse, Louis et Blanche Moyse. Après la disparition d'Adolf Busch en 1952, Rudolf Serkin avait pris la direction de cette école où, chaque été, pendant 2 mois, des instrumentistes déjà confirmés venaient jouer ensemble dans toutes les formations de musique de chambre et échanger leurs idées et leur expérience dans une ambiance détendue.
Sasha vint à Marlboro pour la première fois en 1955, à l'invitation de Rudolf Serkin. Enthousiasmé, il décida de mieux faire connaître l'école et fit venir Howard Taubman, le critique musical du New York Times, qui, le 2 septembre 1956, publia un long article révélant la qualité de Marlboro aux Etats Unis et au monde. Dés lors les mécènes affluèrent, des bourses d'étude furent mises en place, une salle de concert construite et il y avait chaque année davantage de candidats pour faire partie des 80 ou 90 participants sélectionnés
Sasha sut convaincre Pablo Casals de venir à Marlboro en 1960…et celui-ci y  revint 13 années de suite, jusqu'à sa mort. Pour Sasha, l'enseignement de Casals était essentiel, bien entendu pour les master-classes de violoncelle, mais surtout pour les répétitions d'orchestre. En 1965, l'Orchestre de Marlboro fit une tournée en Europe et au Proche-Orient, jouant, sous la direction de Sasha, à Milan, Athènes, Delphes et Jérusalem.

A Athènes en 1965, Sacha dirige l'Orchestre du Festival de Marlboro, avec Jaime Laredo, Leslie Parnas et Rudolf Serkin dans le triple concerto de Beethoven.

Après plus de 20 ans de participation, Sasha quitta brutalement Marlboro en 1977 sans donner d'explication. Il est vraisemblable qu'un différent s'était produit entre Rudolf Serkin et lui. Mais l'amitié qui les unissait depuis le jour de novembre 1944 où Serkin était aux côtés de Sasha quand celui-ci apprit la mort de sa mère et de sa sœur à Auchwitz, était indéfectible et Sasha tint à revenir à Marlboro en juin 1991 diriger Peter Serkin et l'Orchestre du Festival dans un concerto pour piano de Mozart, en hommage à  Rudolf, décédé le mois précédent.

      
Sasha et Rudolf Serkin